Novembre: on va voir quoi au ciné ?

Mis à jour le 20 février 2018 par Juliette Debruxelles
Novembre: on va voir quoi au ciné ?

cover

Ça y est, le temps est carrément plombant, c’est le bon moment pour s’enfermer des heures dans les salles obscures avec les films à ne pas louper. 

  • Spectre 

James Bond is back. À ses côtés, Monica Belluci, 50 ans, soit la James Bond Girl la plus âgée de l’histoire, Léa Seydoux, qu’on voit décidemment partout, et Ralph Fiennes, rien que pour nous aider à supporter les explosions et coups de poing maîtrisés.

(En salles le 4/11)

7

  • Hunger Games, la révolte - Partie 2 

Panem est en guerre, Katniss (Jennifer Lawrence) et ses potes partent en mission suicide pour assassiner le président Snow. Quand on sait ça, on n’a déjà plus l’air trop largué devant les « jeunes », surexcités !

(En salles le 18/11)

5

  • Les suffragettes 

Au début du XXe siècle, des militantes britanniques réclament le droit de vote pour les femmes. Leur mode d’action : la provocation. Light par rapport aux Femen, mais carrément plus productif, puisqu’elles l’obtiendront et deviendront le modèle de plusieurs générations.

(En salles le 11/11, avec Helena Bonham Carter, Carey  Mulligan, Meryl Streep)

1

  • Mon roi 

Tony (Emmanuelle Bercot, qui a reçu le prix d’interprétation féminine à Cannes pour le rôle) fait une chute de ski et se retrouve dans un centre de rééducation. Un arrêt brutal et forcé qui lui permet d’analyser l’histoire d’amour tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio (Vincent Cassel). Elle devra se reconstruire, physiquement et émotionnellement. À Cannes, le film a reçu une standing ovation de huit minutes. Énorme.

(En salles le 21/10)

3

  • D’Ardennen 

Un home-jacking qui tourne mal, deux frères, l’un brisé et emprisonné, l’autre rangé, une petite amie (Veerle Baetens, la magnifique héroïne d’« Alabama Monroe »). Tout le génie du cinéma flamand sur grand écran.

(Actuellement en salles)

6

  • Much Loved 

Noha, Randa, Soukaina et Hlima sont prostituées à Marrakech. Ensemble, elles affrontent le quotidien, la violence, l’utilisation de leur corps et le rejet. Nabil Ayouch, le réalisateur : « Aimer s’apprend, c’est un sentiment qui doit être encouragé, pas contredit. (...) La femme se retrouve considérée comme un ventre, une personne qui est là pour s’occuper des hommes et élever des enfants, mais pas comme une compagne. (...) Je ne veux en aucun cas être moralisateur, condamner, exercer un jugement de valeur, je cherche simplement à dire. Lever le voile sur cette économie, c’est mettre chacun face à ses responsabilités, à ce qu’il refuse de voir. »

(Actuellement en salles)

2

  • The Lobster 

Les célibataires sont arrêtés et transférés à l’Hôtel où ils ont quarante-cinq jours pour trouver un conjoint, sous peine d’être transformés en l’animal de leur choix et relâchés dans les bois. C’est la loi, dans cette société du futur. Quelques insoumis résistent, les Solitaires. Et chez eux, l’amour n’est pas permis...

(En salles le 28/10, avec Colin Farrell, Rachel Weisz, Léa Seydoux, Ben Whishaw)

4