Les jeunes créateurs belges sont pleins de ressources !

La Petite Gervaise et Emmanuelle Lebas
La Petite Gervaise et Emmanuelle Lebas

Puisque la conjoncture n'est plus aux financiers confiants, aux banques aventureuses et aux grands groupes quasi mécéniques (mais cyniques), de jeunes entrepreneurs belges prennent leurs développement en main, via Kiss Kiss Bank Bank.

Non pas qu'avant l'argent pleuvait sur les ambitieux. Mais y'avait moyen d'y croire.

Refusant de se laisser abattre par "les temps sont durs, trouve-toi un job de salarié tu verras plus tard", il est encore des créatifs plein de rêves et d'énergie pur se lancer dans la bataille contre le défaitisme. Ce n'est pas la première fois dans l'Histoire, pas la dernière, et ce sont ceux qui s'accrochent le plus fort qui finissent par grandir.

Parmi eux, deux diplômées de La Cambre, Emmanuelle Lebas, qui lance une ligne de chaussures et accessoires, et Gervaise Gournay, avec sa collection pour mini fashionistas.

Pour voir, s'émouvoir, les soutenir et participer, on peut contribuer sur leur page Kiss Kiss Bank Bank, et devenir un mousqueton de leur ascension :

Emmanuelle Lebas :

emmanuelle-99-1416493622

Elle a conquis le jury de La Cambre avec sa collection de fin d'études, des robes sculpturales inspirées des tenues de sportives de la fin du 19ème :

Show Cambre 2013 @Etienne Tordoir / Catwalk Pictures
Show Cambre 2013 @Etienne Tordoir / Catwalk Pictures

Sa toute première ligne de sandales, elle l'a autofinancée, et entièrement produite en Belgique.

4

Mais pour fabriquer sa collection automne-hiver 2015-16, elle a besoin de soutien. La jeune femme a suivi des stages chez Joachim de Catelay et Robert Clergerie. Son idée "+" pour récolter vos contributions ? Des petits cadeaux de sa griffe : un porte-clefs, un sac de courses ou carrément une paire de sandales à gagner :

123

Pour découvrir le projet d'Emmanuelle Lebas, c'est là.

 

Gervaise Gournay :

La petite Gervaise

Issue d'une famille nombreuse, pleine de bon sens, de belles idées, patiente, généreuse et à l'univers ludique et coloré sans une once de gnangnatise, la jeune Lilloise installée à Bruxelles vient de lancer La Petite Gervaise, sa ligne de vêtements pour enfants inspirés de l'imagerie du cirque.

large_LPG_needs_you-1416576667

Des matières de qualité, un stylisme pensé pour les enfants et qui emballe les parents, Gervaise a besoin d'un coup de pouce (assez sérieux) pour pouvoir présenter son travail à la Little Fashion Week à Bruxelles, et pouvoir développer sa marque grâce aux commandes qui en découleront.

banni_re_servan_kkbb-1416570821

Pour retomber en enfance grâce au projet de Gervaise, c'est ici.

Ils sont nombreux à tenter leur chance via ce système de financement participatif. Rien que parce qu'ils n'ont pas baissé les bras, ils méritent qu'on leur tendent la main.

Trop fauchée pour m'habiller bon marché - Marie Guérin

Articles similaires

Le conseil du jour : Rouge Margaux, la nouvelle maison indépendante à suivre

Donnez vos vêtements créateurs à Oxfam (puis chinez-en d'autres !)

À découvrir sur le web