Cancer du sein : en rire, ça fait du bien

Mis à jour le 20 février 2018 par Juliette Debruxelles
tumblr_inline_nb1hzsoynv1sav0ii

1601509_1468321173385029_1515986599_n

"Je viens de me faire diagnostiquer un cancer du sein. Ça pue du cul ».
Bam ! À 29 ans, en février dernier, Lili Sohn, une Française qui habite au Québec, graphiste dans le milieu du jeu vidéo, se prend une grosse tranche de sale réalité dans la face.
Sa réaction : « transformer le caca en paillettes » et créer un blog BD pour extérioriser, dédramatiser, repousser la pitié (« Pour ne pas que vous me regardiez avec des yeux de petit chat »), attirer les bonnes énergies et surtout inciter les femmes à se checker les boobs.
Elle lance alors « Tchao Günther » (Günther, c’est le nom qu’elle a donné à sa tumeur), et raconte son quotidien.
Dans la foulée, elle publie une BD, « La guerre des tétons - Invasion » (Editions Parfum d’encre).

10425528_1499506616933151_5249748544811801198_n

C'est bon, fort, cru, dru, vrai, tendre avec du poil autour. Ça donne envie de la soutenir, de lui envoyer de l'amour. Ça donne aussi envie de se faire dépister, de prendre soin de soi. Dans tout ce merdier, c'est déjà ça...
Meurs, con de Günther !!!
10245283_1472070749676738_9095086811276910783_n

1924633_1466564410227372_487994059_n

Le blog, c'est par ici