Michelle Williams a été payée 1500 fois moins que Mark Wahlberg

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Michelle Williams Michelle Williams

Nouveau scandale à Hollywood: l'écart salarial entre les têtes d'affiche du dernier Ridley Scott est hallucinant. Le titre du film? «Tout l'argent du monde»...

C'est tellement gros qu'on dirait un fake. Ou une campagne de sensibilisation pour dénoncer la différence de salaires entre les hommes et les femmes. Mais en fait, non. C'est la vraie vie, un shot de prise de conscience qui fait mal à la tête comme un lendemain de veille. On le rappelle, le casting du dernier film de Ridley Scott, «Tout l'argent du monde», incluait à la base Kevin Spacey. Mais après avoir été accusé d'agressions sexuelles et de harcèlement, l'acteur a vite été remplacé par Christopher Plummer.

Résultat? Clap deuxième, de nombreuses scènes doivent être retournées. Le problème, c'est lorsque le quotidien USA Today annonce que Michelle Williams a été payée 1500 fois moins que son homologue masculin, Mark Wahlberg... Pas deux ou trois fois moins, non, (ce qui est déjà inacceptable) mais 1500!

via GIPHY

L'actrice qui s'est fait connaître dans Dawson a touché 80 dollars par jour, soit moins de 1000 dollars en tout. Et Mark Wahlberg? 1,5 million, tranquille. Toujours d'après USA Today, Michelle Williams était d'accord de tourner pour presque rien: «Je leur ai dit que je serai où ils ont besoin de moi, au moment où ils auront besoin de moi. Et ils peuvent avoir mon salaire, mes vacances, tout ce qu'ils veulent parce que j'apprécie énormément qu'ils fassent cet effort gigantesque» (traduisez: éviter un bad buzz).

Mark Wahlberg, lui, aurait renégocié par après pour obtenir une plus grosse somme. Alors oui, peut-être que l'une des deux stars a plus joué le jeu, ou que le manager de l'acteur a mieux fait son boulot. Mais la production aurait pu refuser et ce genre d'écart, c'est no way, encore plus dans le contexte actuel. Ca envoie un message absurde aux petites filles à qui l'on affirme qu'elles ont le droit au même salaire que les mecs. Et on n'a pas fini de le leur répéter.