Bruxelles: les sept restaurants à tester absolument en 2018

Mis à jour le 12 février 2018 par Céline Pécheux
lameute les nouveaux restaurants bruxelles

Petite liste (non exhaustive) des nouveaux restaurants conceptuels à Bruxelles où s'attabler cette année. 

Le restaurant durable et éco-responsable: Le Local

En matière d'écologie et d'éthique, on se pose de plus en plus de questions sur ce qui se trame dans l'arrière-cuisine...

Le Local, c'est le resto qui passe directement du champ à l'assiette.

Les cuistots font-ils l'effort de balancer les épluchures dans un bac à compost ou les mélangent-ils avec les autres déchets ? Les fruits et légumes sont-ils frais, locaux et de saison ? Le patron surveille-t-il sa consommation d'énergie ? Le Local à Bruxelles, c'est le combo parfait pour ceux qui veulent se faire du bien tout en faisant du bien (aux producteurs locaux mais aussi à la planète). Cette toute nouvelle cantine coche en effet toutes les bonnes cases : produits locaux, de saison, bio ou équitables, décoration minimaliste et juste, comptoir de produits frais… et une démarche zéro déchet. Le Local c'est aussi et surtout un espace d'expression culinaire et artistique mis à la disposition de jeunes pousses qui rêvent de se lancer dans la restauration et le design, le tout en les formant aux principes de l'économie circulaire / 0 déchet. Résultat: une cuisine simple et gouteuse qui fait sens.

@lelocalbxlwww.lelocalbxl.be

Le restaurant/concept-store vegan: Tich

Plus qu'une cantine vegan logée dans la sympathique rue de Namur, Tich c'est aussi un concept store où shopper des accessoires stylés, des livres de recettes à exposer sur la table basse, des "Tich-irts" siglés...

Tich, la cantine-concept-store healthy

On y va pour flâner comme pour bosser et pour déguster des toasts vegan (qui plaisent même aux carnivores les plus féroces, on a testé!), des assiettes de légumes et des jus pressés à froid. Notre nouveau stamcafé dans le quartier de la rue de Namur.

@tich_brussels. www.facebook.com/tichbrussels

Lire aussi: Où manger vegan à bruxelles?

Le restaurant BBQ façon Texas: Holy Smoke

Chez Holy Smoke, Bruxelles redécouvre avec plaisir les goûts oubliés des bonnes viandes sublimées par des cuissons à la fois rustiques et sophistiquées ainsi que les bons bourbons made in USA.

Holy Smoke, le bbq comme là-bas (Texas USA).

Dès l'entrée, le fumoir géant (phénomène texan à 100%) voit défiler sur ses braises un casting de choix avec notamment la fine fleur de la viande bovine, le Black Angus fumé pendant 20h par exemple… Mais aussi d'autres produits carnassiers, heureux de s'y faire dorer. Les spare ribs sont pour crever, servis avec cornbread, coleslaw, pickles et sauces maison. Même les choux de Bruxelles rôtis au citron, recette signature, y prennent vie! Le paradis on vous dit... Sauf pour les végétariens et les petites faims.

@holysmokebrussels. www.facebook.com/HolysmokeBrussels

Le restaurant régressif: La Maison Blanche

Petite soeur de La Guiguette en Ville dans le quartier Saint-Catherine, La Maison Blanche a établi ses quartiers dans une arrière-maison de la rue Washington à Ixelles.

La Maison Blanche, le spot confidentiel.

Au menu: cocktails et croquettes en guest-star, fish & chips et américain préparé minute au rang des grands classiques. Avec sa situation ultra-confidentielle, c'est le spot parfait pour un afterwork entre potes (où avec son amant). Le genre de rendez-vous gourmand qui se prolonge jusque tard dans la soirée...

@lamaisonblanchrestaurantwww.facebook.com/LaMaisonBlancheRestaurant

Le restaurant trop sympa: La Meute

Ouverte il y a peu - par les mêmes propriétaires que l'enseigne à donburis et gyozas, Takumi-, cette cantoche aux airs de boucherie twistée nous plait... Un peu, beaucoup, passionnément.

La Meute, le spot à tester entre potes.

D'abord parce qu'ici les choses sont simples, sans prise de tête et sans coup de fusil. Une carte réduite avec au menu des viandes juteuses (d’origine irlandaise) élevées dans les pâturages belges, des options veggie et des vins naturels aussi bien sentis qu'abordables. Aussi, parce que c'est le genre d'endroit où on se rend sur un coup de tête: un mardi pluvieux en amoureux comme un samedi soir pour un gueuleton avant une virée jusqu'au bout de la nuit. Pas convaincu.e.s? Checkez leur Instagram, il donne trop envie.

@_la.meute_. www.facebook.com/lameutebrussels

Le restaurant du dimanche: La Pouletterie en ville

Depuis que les poulets sont omniprésents sur les cartes de nos restaurants, il faut ruser pour dénicher les meilleurs, remonter parfois jusqu'aux fournisseurs. Le prix à payer pour ne pas se faire plumer...

La Pouletterie, la rôtisserie à l'ancienne dans un cadre industriel.

Une seule chose à retenir en matière de rôtisserie: Il n'y a pas grand-chose de commun entre un volatile de batterie, mal nourri et programmé pour mourir dans les plus brefs délais, et le poulet fermier nourri aux grains et élevé en plein air dans nos contrées. Un bon poulet rôti n'est donc jamais le fruit du hasard. C'est la conjonction d'un beau produit et d'un chef compétent. A la Pouletterie en ville, on trouve des produits de la ferme (volailles, oeufs), de belles bières locales, des jus de pommes, des vins naturels français et belges et autres d'autres produits d'épicerie. Côté rôtisserie, on opte pour le poulet fermier parfaitement rôti (entier, demi ou quart), en salade, en burger ou décliné selon l'inspiration du moment. Tous les accompagnements sont préparés à base de produits de saison, issus de petits producteurs, cuisinés au jour le jour sur place dans le Food Truck exposé à l'entrée. Le dimanche, on déguste le tout en famille sur place (service au comptoir) où on se fait livrer.

@lapouletteriewww.facebook.com/lapouletterieenvillle

Le restaurant fusion: Sanzaru

Entre la cuisine japonaise (ses sashimis, makis et autres tempuras) et péruvienne (ceviche en tête), notre coeur n'a plus à choisir... Sanzaru marie avec doigté ces deux univers chers à notre estomac.

Sanzaru, quand la cuisine Nikkei débarque à Bruxelles.

Au menu de Sanzaru, ce resto confidentiel niché dans une belle maison des années 30: des mets bien balancés frais et justement épicés comme les tostaditas, les ceviches de poisson crus et tempuras revisités façon latino. Une chouette virée (un rien excentrée) pour les amateurs de voyages culinaires et breuvages exotiques. Coup de coeur pour le cocktail Wazabistyle, un gin aux saveurs de wasabi et le Nikkei, un saké bien senti avec effluves de sésame…

@sanzaru_restaurant, 

https://www.facebook.com/sanzaru.be/?ref=br_rs