Fashion industry: le nouveau record qui nous enchante

diversité

Vous avez deviné de quoi il s'agit? Petit indice, on va parler diversité...

Bim. Les campagne mode de cet automne sont à marquer d'une pierre blanche. D'après le site Fashionista, elles n'ont jamais autant célébré la diversité. Mais concrètement, ça veut dire quoi? Dans son rapport, la plateforme a analysé 187 pubs mettant en avant 457 mannequins. Résultat: c'est la première fois que les tops non caucasiens représentent 30% du casting. On est d'accord, c'est toujours trop peu mais c'est le double d'il y a deux ans. En 2015 on se situait autour de 15%...

Miu Miu

Forcément, cette saison on pense à Adwoa Aboah, la britannique cool et engagée mais on a aussi craqué sur la dernière campagne d'Acne Studios avec le couple gay Kaleb et Kordale, les daddies stars d'Instagram. Autre bonne nouvelle: les tops transgenres et de plus de 50 ans ont été davantage représentés dans les campagnes de cet automne.

Seule ombre au tableau, les filles curvy ne sont pas aussi visibles que l'année dernière mais on aime le fait que de grandes maisons comme Dolce & Gabbana (et non pas uniquement des marques plus size) fassent appel à elles. Bref, l'industrie de la mode a encore des progrès à faire en matière de diversité et les tops «atypiques» sont toujours utilisés comme un argument marketing... Mais baby steps ou pas, on apprécie cette petite fashion revolution.

Dolce & Gabbana
Helmut Lang

Crédit photo de cover: Inez & Vinoodh/Acne Studio.

Trop fauchée pour m'habiller bon marché - Marie Guérin

Articles similaires

Le créateur Azzedine Alaïa est décédé

azzedine-alaia

Tentez de remporter le must-have d'IKKS : le sac Doctor !

À découvrir sur le web