Tendance : le jogging à pression fait son come-back

jogging

Certaines vont sauter de joie, d'autres sortiront les mouchoirs... Le jogging à pression s'invite (à nouveau) dans notre garde-robe de modeuse. Décryptage de la tendance sporty-chic.

Quoi, le jogging à pression revient ?! Plébiscité par les Spice Girls et autres groupes pop des années 90, le pantalon à pression, dit "Tearaway" en anglais, permettait aux stars de changer instantanément de tenue en plein show en un tour de main.

Comme à chaque nouvelle tendance un peu touchy (les chaussettes dans les escarpins, la ceinture corset, le retour des TN...), trois clans se forment. Il y a celles qui cèderont instantanément à l'appel de la nouveauté aussitôt la pièce en question aperçue sur telle ou telle influenceuse, celles qui refuseront en bloc de glisser leurs gambettes dans un pantalon de sport pour se promener en rue, et d'autres qui hésiteront longtemps, partagées entre l'envie de suivre la mode et l'impression que "ça va trop loin cette fois-ci"...

Si vous n'avez pas encore trouvé votre place, voici le décryptage d'une tendance qui en laisse plus d'une perplexe.

@reebokclassics #classicleather 👟 #ad

Une publication partagée par Gigi Hadid (@gigihadid) le

B A C K  T O  T H E  N I N E T I E S  B A B Y

Hé oui, la faute aux années 90 ! Depuis plusieurs saisons, les créateurs de mode et enseignes de prêt-à-porter nous vendent à toutes les sauces la tendance du streetwear, ce style vestimentaire "à la cool" emblématique des nineties. Le hoodie à capuche, le retour en force des sneakers en tout genre, le come-back du sac à dos et même du fanny-pack (le sac banane!), le jogging à deux bandes: tout ça sort tout droit des années 90. Et puisque la mode est un éternellement recommencement... Quant au jogging à pression, le pauvre pantalon était encore il y a peu laissé au placard, boudé par les modeuses, attendant patiemment son tour. En 2017, c'est une chose résolue. Désormais, il habille les jambes de nos fashionistas préférées, devient stylé avec des talons hauts et s'affiche fièrement dans la rue. Même Rihanna, Gigi Hadid et Kim K ont succombé au combo' survêt-escarpins.

B Y E  L A  S A L L E  D E  S P O R T

Bien que nous soyons en pleine fitness-mania, que les salles de sports pullulent à chaque coin de rue et que tout le monde se proclame #fitgirl après avoir mangé une salade, la tendance du jogging n'a rien à voir avec le sport. D'ailleurs, pour casser le look sportif et s'éloigner au maximum de l'univers qui lui a donné naissance, le jogging se fait plus travaillé. Il se construit dans des matières plus nobles, se pare de détails et s’accommode de chaussures à talons. Il va même jusqu'à se décliner en jupe pour un look street mais féminin. Le summum du style effortless chic, c'est d'enfiler son training.

when he shows up looking cute as f

Une publication partagée par Chloé B (@chloebbbb) le

F A S H I O N  F A U X - P A S ?

Alors, porter le jogging, il faut ou il "faux-pas"  ? Tout dépend de votre résistance face aux remarques des copines qui "n'y connaissent rien" et des regards de travers de parfaits étrangers. On ne parle même pas des réflexions du chéri interloqué par votre accoutrement: de toute façon il ne comprend rien à la mode.

On y va: si l'avis des autres vous passe bien au-dessus de la tête, si vous êtes une accro des nouvelles tendances et si vous optez pour un look sporty-chic.

On oublie: si vous n'assumez pas ce style, si vous faites VRAIMENT du sport dans ce pantalon et si vous vous habillez de la tête aux pieds en sportive.

Forgot how good tearaways were 🙈 #NYStandard

Une publication partagée par KAYLA SEAH (@notyourstandard) le

Et Karl il en pense quoi ? "Les pantalons de jogging sont un signe de défaite. Vous avez perdu le contrôle de votre vie, donc vous sortez en jogging" estimait le Kaizer de la mode. Mais ça c'était en 2013, bien avant que le pantalon de sport difforme se transforme en it-pièce désirable. On ignore si Monsieur Lagerfeld a encore aujourd'hui le même avis sur la question. Une volontaire pour lui poser la question ?

Malvine Sevrin

Trop fauchée pour m'habiller bon marché - Marie Guérin

Articles similaires

À découvrir sur le web