Pourquoi le Prama va révolutionner le monde du fitness connecté ?

fitness

Quand le fitness rencontre la technologie, faire du sport devient fun et tendance ! Le concept espagnol Prama mêle l'exercice au ludique pour casser l'image de l'entrainement fastidieux et cyclique.    

Le gaming à l'assaut des salles de sport

Fini de se rendre à la salle avec des pieds de plomb, le sport "connecté" Prama débarque chez nous. Michel Peeters, le manager du centre Fitamine situé à Waterloo, découvre le système d'entrainement interactif de la société PAVIGYM lors d'un salon de fitness et décide de l'instaurer dans son club. "Si le fournisseur est mondialement connu, nous sommes les premiers à installer le logiciel en Belgique, mais certainement pas les derniers ... Le Prama c'est l'avenir !"

Fitamine inaugure en primeur cette discipline en proposant des cours de "Prama 3.0". Dans une grande salle plongée dans les pénombres au design futuriste se mêlent couleurs, lumières et sons pour une session sportive interconnectée qui se veut avant tout divertissante. Pendant la séance qui varie de 30 à 45 minutes, le sol et les murs étant revêtus d'une technologie de pointe s'illuminent au gré des mouvements pour créer des séquences d'exercices dynamiques à intervalles de grandes intensité (HIIT). Pour chaque parcours de six minutes le coach a la possibilité de choisir parmi 6 modes et plus de 500 exercices différents. Il peut également sélectionner la musique et l'éclairage qui accompagnent chacune des séquences.

Les cours collectifs composés par les coachs sont dés lors variés pour éviter de lasser et les programmes peuvent être personnalisés et adaptés aux besoins et aux envies des participants. L'entraineur supervise l'ensemble afin d'aider chaque membre à fixer ses propres limites et à atteindre ses objectifs. Le port d'une ceinture Pulsar permet d'enregistrer et d'évaluer les performances pour un suivi individuel sur le long terme. Les résultats s'affichent également en direct sur les écrans aux murs de la salle concédant aux participants l'opportunité de comparer leurs statistiques à celles des autres. Les compétiteurs dans l'âme peuvent dés lors se lancer des défis pour davantage de challenge et encore plus de motivation.

"Essayer le Prama, c'est l'adopter !"

À New-York, des "battles connectées" de fitness ont vu le jour : les clubs se défiant entre eux par équipes. Fitamine, unique centre en Belgique à disposer du système, bénéficie surtout des séances de Prama pour se positionner face à la concurrence. En effet, dans un marché où les grands groupes de fitness comme Basic Fit règnent en rois, innover aide à se différencier et à attirer la clientèle. "Les gens sont frileux de nouveautés, ils aiment découvrir des sports innovants. Depuis que nous proposons des cours connectés nous avons davantage d'abonnés. Essayer le Prama, c'est l'adopter !" confie Michel Peeters. Chaque jour, deux cours de Prama sont donnés chez Fitamine (un le matin et fin d'après-midi) et le directeur pense augmenter ce nombre. Il faut dire que la discipline séduit de nombreux curieux, et a d'ores-et-déjà des adeptes.

Le cross training interactif ou en langage trendy le "Prama" semble bien parti pour révolutionner le monde du fitness. Tentées ? Fitamine propose l'accès aux cours collectifs et aux appareils avec une offre de lancement à 69€/mois ou une offre premium à 99€/mois. Pour les moins de 25 ans, le club met en avant une formule à 55€/mois.

Audrey Depuydt

Articles similaires

Nawell Madani : C'est tout pour elle !

J'ai testé : un massage détox qui réduit le stress et la fatigue mentale

"C'est tout meuf": la nouvelle série cash sur la sexualité féminine

C'est tout meuf

Objet du désir : des Colognes signées par les plus grands nez du monde

À découvrir sur le web