Les talons incassables de Bettina Vermillon

Rencontre avec la créatrice de ces souliers presque magiques...

Lorraine Archambeaud aime la matière, les pièces solides et durables. En somme, les accessoires. Après en avoir dessiné pendant des années pour la maison Courrèges, elle a lancé sa marque de chaussures désirables, et super stables : "je cherchais un nouveau support pour travailler, mais les bijoux, c'est trop petit et les habits, beaucoup trop mou. Le soulier est venu assez vite car je suis designeuse de meubles à la base, et que c'est finalement assez proche".

La marque de fabrique des souliers Bettina Vermillon : des talons métalliques et nervurés, fruit d'une réflexion toute simple, mais essentielle : "le talon nous porte, il est la base de la chaussure et je ne voulais pas le cacher sous du cuir. Le talon, c’est mon pied de chaise. Je suis partie de la et j’ai cherché un usineur qui possédait la machine dont j’avais besoin (une fraiseuse 5 axes) pour réaliser mes talons. C'est un sous-traitant de Dassault qui à l'habitude de travailler pour l'aviation ou la Formule 1, mais quand il a vu mon projet cela l'a passionné. On utilise une technique industrielle de coloration de l'aluminium qui s'appelle la "nodisation" et qui protège de la corrosion et de l'humidité. Mes talons sont incassables, légers et solides...".

bettina

 

Une fois ce talon "parfait" créé, Lorraine s'attaque au "corps" de la chaussures et propose deux collections. Les "Iconiques", des modèles simples comme l'escarpin, la boots ou la low boots open toes, avec des hauteurs et des couleurs de talons différentes. "Je voulais laisser la possibilité aux clientes de jouer, de composer...", explique-t-elle. D'autre part, les "saisonnières" réalisées autour d'un thème, qui cet été est le mobilier en rotin.

BETTINA-NEW-SUMMER-2016_MALACCACOLLECTION_SANDAL-CURBA_NUDE_490
Un des modèles issus de la collection printemps-été 2016 (prix 490 €)

 

 

BETTINA-NEW-SUMMER-2016_MALACCACOLLECTION_OPEN-TOE-MALACCA_BLACK_595
Les low boots open toes de la collection "Iconiques" (595 €).

 

betti

Le nom de la marque lui est venu lui aussi très logiquement : "je suis une femme, je fais des souliers pour les femmes, il me semblait donc évident de personnifier la marque en lui donnant un nom et un prénom. Vermillon ça sonne français et Bettina c'est parce que mes copines n'aimaient pas Denise! Bettina Vermillon c'est sexy et très féminin, un peu l'inverse de moi. Je laisse dire à Bettina, ce que je ne dis pas...".

www.bettinavermillon.com

 

Trop fauchée pour m'habiller bon marché - Marie Guérin

Articles similaires

Le créateur Azzedine Alaïa est décédé

azzedine-alaia

Tentez de remporter le must-have d'IKKS : le sac Doctor !

À découvrir sur le web